Appel à communication : « L’art de la distinction : uniforme et identité dans le portrait du XVe au XXe siècle »

Session pour le 3e Congrès suisse d’histoire de l’art (Bâle, juin 2016)

  • Date limite: 10 juin 2015
  • Date et lieu de la conférence: 23-25 juin 2016, Université de Bâle

http://blog.apahau.org/wp-content/uploads/2015/05/G%C3%A9ricault_-_Portrait_de_carabinier_-_Louvre-233x300.jpg

Du XVe au XXe siècle, les portraits en uniforme répondent, pour la plupart, à la nécessité d’exprimer visuellement la dignité d’une fonction mais aussi un état par le biais d’un habit règlementaire. Cette réduction d’une identité qui se construirait exclusivement sur des codes vestimentaires montre aussi combien, s’il est facteur de distinction, l’uniforme permet également d’aplanir les différences, d’uniformiser jusqu’à courir le risque de l’anonymat. Au-delà de cette standardisation de l’identité par l’apparence, se faire représenter en uniforme peut aussi être, dans le contexte des crises et des révolutions, un acte de contestation politique. Utilisé de façon anachronique, incongrue ou présenté sous une forme incomplète – sinon dégradée –, l’uniforme s’inscrit alors dans une logique de subversion des processus iconographiques traditionnels de la distinction. Dans le cadre plus léger du divertissement, de la mascarade, de la fiction ou du théâtre, on assiste en revanche à un détournement significatif voire à une forme de « désacralisation » de l’uniforme – l’humour ou la « décontextualisation » permettant ici la critique comme la célébration des valeurs du système en place.

Continuer la lecture de « Appel à communication : « L’art de la distinction : uniforme et identité dans le portrait du XVe au XXe siècle » »