Références bibliographiques, Florence Charpigny, “L’industrie textile à Lyon entre les deux guerres Ducharne et l’émergence de la notion de haute nouveauté”, séance du 15 février 2013

Pour en savoir plus…

 

1. Sources

 Archives :

-Collections du Musée des Tissus de Lyon.

-Entretiens oraux : M. Pierre Ducharne (maison Ducharne) mai et août 1997 ; Mme Suzanne Janin-Peltier (dessinatrice textile) une dizaine d’entretiens, 1995-1997 ; Mme Maniaque (dessinatrice textile), 24 novembre 2008.

Revues :

-La Soierie de Lyon : revue technique des industries de la soie, (éditée par le Syndicat des fabricants de soieries (Lyon) 1918-[1935 ?]

L’Officiel de la couture et de la mode, 1921 – (éditions Jalou) http://patrimoine.jalougallery.com/lofficiel-de-la-mode-sommairepatrimoine-13.html

Ouvrages :

-28 compositions de Michel Dubost pour des tissus de soie réalisés par les Soieries F. Ducharne, album préfacé par Colette, éd. Maruis Audin, Lyon, 1930.

-Bezon (Jean), Dictionnaire général des tissus anciens et modernes, Lyon, Lépagnez, 1859-1863, 8 vol. + atlas de planches.

-Clerget (Pierre), Les industries de la soie en France, Paris, Librairie Armand Colin, 1925, 196 p.

-Ducharne François « Souvenirs. En ce temps-là… la soie », Musée Historique des Tissus, Lyon, 1975, Les folles années de la soie, 11 juin-30 septembre 1975, Lyon, Sézanne impr., 1975, 103 p. + supplément 9 p. [catalogue de l’exposition consacrée à la maison de soieries Ducharne et au dessinateur Michel Dubost], pp. 25-46.

-Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes, Paris, 1925. Rapport général présenté au nom de Fernand David. Section artistique et technique VI : tissu et papier. Classes 13 et 14. Léon (Paul), Louis Nicolle, Henri-Marcel Magne, Paris, Librairie Larousse, 1er janvier 1928, 105 p., XCVI pl. h.t./XCVI pl. h.t.

-Iribe (Paul), Défense du luxe, Montrouge, Draeger frères, 1932 (non paginé).

-La soierie à l’Exposition de Paris 1937 : rapport de M. J-M Fructus, Lyon, imprimerie Archat, 1937, 16 p.

-Loir (Jean),Théorie du tissage des étoffes de soie, Paris, Librairie Armand Colin, 1925, 196 p.

2. Approche bibliographique

-Baudot (François), Mode du siècle, Paris, Assouline, 2006, 399 p.

-Bensoussan (Bernard) et Henriette Pommier, Soierie, artisans et métiers, Paris, éditions du CNRS, 1991, 127 p.

-Bergeron (Louis), Les industries du luxe en France, Paris, O. Jacob, 1998, 240 p.

-Brachet Champsaur (Florence), « Madeleine Vionnet and Galeries Lafayette: The unlikely marriage of a Parisian couture house and a French department store, 1922-40 », Business History, Volume 54, Number 1, 1 February 2012, pp. 48-66.

-Cayez (Pierre), « Industries anciennes et industries nouvelles à Lyon au début du XXe siècle », Histoire, économie et société, 1994, 13e année, n°2. pp. 321-342.

-Charpigny (Florence), « Du textile à la mode. L’enseignement de Michel Dubost à l’école des beaux-arts de Lyon dans les années 1920 », Le dessin sous toutes ses coutures. Croquis, illustrations, modèles, 1760-1994, Paris, Paris-Musées, 1995, pp. 48-53.

-Charpigny (Florence), « L’étoffe de la mode. Soierie lyonnaise et haute couture, l’exemple de la maison Ducharne », in Danielle Allérès (éd.), Des parures aux marques de luxe, Paris, Economica, 2004, pp. 27-38.

-Charpigny (Florence), « La fabrication du luxe. L’exemple de Bucol, maison de soieries lyonnaise », in Danielle Allérès (éd.), Marques de luxe, significations & contenu, Paris, Economica, 2005, pp. 42-57 (avec Michèle de La Pradelle).

-Clot (Camille), Modèles picturaux utilisés dans la soierie lyonnaise de 1925 à 1940, Lyon, Université Lumière Lyon2, 1996-1997, 2 vol. (mémoire de maîtrise histoire de l’art, dir. F. Fossier).

-Les grandes heures de la soierie lyonnaise, Dossier de l’Art n° 92, 120 p. [2002].

-Musée Historique des Tissus, Lyon, 1975, Les folles années de la soie, 11 juin-30 septembre 1975, Lyon, Sézanne impr., 1975, 103 p. + supplément 9 p. [catalogue de l’exposition consacrée à la maison de soieries Ducharne et au dessinateur Michel Dubost].

-Passmore (Kevin), « Business, corporatism and the crisis of the French Third Republic. The example of the silk industry in Lyon, 1928–1935 », The Historical Journal, Volume 38, Issue 04, December 1995, pp. 959-987.

 -Pommier (Henriette) dir., Soierie lyonnaise 1850-1940, Paris, éditions du CNRS, 1980, 71 p.

-Pansu (Henri), Claude-Joseph Bonnet, Soierie et société à Lyon et en Bugey au XIXe siècle, tome 1, autoédition, 2003, 582-[8] p.

-Pouillard (Véronique), « Design Piracy in the Fashion Industries of Paris and New York in the Interwar Years », Business History Review, 85, pp 319-344.

-Privat-Savigny (Maria-Anne), dir., Guide des collections du Musée des Tissus de Lyon, éditions EMCC, 2010, 288 p.

-Tourlonias (Anne) et Jack Vidal, Raoul Dufy, l’œuvre en soie. Logique d’un œuvre ornemental industriel, Avignon, éditions A. Barthélemy, 1998, 157 p.

-Verley (Patrick), « Marchés des produits de luxe et division internationale du travail (xixe-xxe siècles) », Revue de synthèse : 5e série, année 2006/2, p. 359-378.

-Vernus (Pierre), Art, luxe et industrie. Bianchini-Férier, un siècle de soieries lyonnaises. Grenoble, PUG, 2007, 431 p. (Coll. Histoire industrielle).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.