Part I. Immersion dans les archives de la couture

Les Archives de la Couture

Compte-rendu de la séance du #SemMode de l’IHTP du 25 septembre 2015

(Partie I)

Beaucoup de monde pour la reprise du #SemMode à l’IHTP !

25sept2 - copie

25sept3 - copie

Laure Harivel, Chargée du patrimoine Lanvin

(Toutes les images illustrant ce compte-rendu sont la propriété de la maison Lanvin, à l’exception de la peinture “Jeanne Lanvin” par E.Vuillard, propriété du Musée d’Orsay).

1889 : Jeanne Lanvin ouvre sa boutique à l’angle du 16, rue Boissy d’Anglas et du 22, Faubourg St Honoré

1909 : Lanvin adhère au Syndicat de la Couture Française et devient Maison de Couture.

Le patrimoine Lanvin conservé jusqu’à aujourd’hui a été constitué par Jeanne Lanvin elle-même qui avait le goût pour les archives. A la fin du XIXe siècle, la couturière aménage au 3ème étage du 22, faubourg Saint-Honoré son bureau à l’aide de livres, d’échantillons de tissus, de carnets de voyage, et d’objets divers. En 1931, la pièce est aménagée par l’ébéniste et décorateur français, Eugène Printz.  Aujourd’hui, le bureau de Jeanne Lanvin est encore visitable. Il reflète l’univers de la couturière qui passait beaucoup de temps dans cette pièce.

Jeanne Lanvin par E.Vuillard, 1933 Musée d'Orsay
Jeanne Lanvin par E.Vuillard, 1933 (Musée d’Orsay)

4.-jeanne-lanvin-office-paris

Fin 1980 : création du service Patrimoine Lanvin

A la fin des années 1980, des malles contenant plus de quatre cents modèles de l’époque Jeanne Lanvin (et archivés par la couturière), ainsi que des carnets de croquis et de broderies sont redécouverts dans les caves de la maison. Les dirigeant de Lanvin décident alors d’entreprendre un travail de récolement et d’archivage afin de classer ce fonds.

Le fonds Lanvin s’organise en différents secteurs :

1.Archives papier et photographiques

-Plus de 350 albums (mais aussi des centaines de feuillets libres) de dessins, de broderies, perlages et de photographies.

Capture d’écran 2015-09-26 à 16.52.12
Perlages, album Perlés servis, 1921 Gouache, modèle Hésitation, Paris, été 1924 Broderies, album Brodés servis, été 1921 Photographie, modèle Fleur des Pois, août 1934

-Des croquis réalisés par les successeurs de Jeanne Lanvin à partir de 1977 (collections Haute Couture et Prêt à Porter) : ils sont répertoriés par saison dans la continuité des créations de Jeanne Lanvin.

Capture d’écran 2015-09-26 à 16.56.55

Bon à savoir :

-Les archives papiers (+catalogues, dossiers, vidéos, VHS, DVD) sont conservées en dehors de Paris.

-Elles retracent l’histoire de la maison des années 1920 à nos jours.

-Elles sont non consultables par un public extérieur.

-La numérisation concerne la quasi-totalité des archives papier et photographiques anciennes = 78 000 images ont ainsi été numérisées. Le travail de numérisation a pris deux ans et a débuté en 2010. Les œuvres ont été indexées sur la base de données Celum Imagine. La numérisation poursuivait 3 principaux objectifs :

  • préserver les documents (albums, croquis) d’origine.
  • faciliter la consultation et les recherches en interne.
  • faciliter les échanges avec l’extérieur.

2. Fonds textile 

Un fonds très riche : vêtements d’enfants, robes de style, de jour, du soir, de cocktail, de théâtre, de mariée, chapeaux, poupées.

Il est enrichi au fur et à mesure grâce aux dons et achats lors de ventes aux enchères.

Capture d’écran 2015-09-26 à 16.59.23

Deux types de conservations co-existent au sein des réserves :

-Certaines pièces sont conservées à plat dans des boîtes en carton (boites individuelles référencées) et papier de soie. Ce conditionnement permet notamment de réduire les risques de pressions exercées sur les tissus par les broderies.

La conservation des pièces est externalisée pour une meilleure préservation des œuvres.

=500 modèles sont conservés à plat dans les réserves

Capture d’écran 2015-09-26 à 17.01.22

Les pièces créées par les successeurs de Jeanne Lanvin ont enrichi ce fonds. Parmi elles, on trouve:

  • une sélection de pièces emblématiques des collections de Dominique Morlotti, Patrick Lavoix, Maryll Lanvin, Cristina Ortiz.
  • Les collections en intégralité de Claude Montana, Alber Elbaz et Lucas Ossendrijver.

-D’autres pièces sont suspendues: elles sont protégées par des housses.
Capture d’écran 2015-09-26 à 17.07.13

 

3. Parfums et cosmétiques

Ce fonds est peu exploité car la maison n’est plus en charge des parfums Lanvin. Il renferme de nombreux documents : flacons de parfums, moules de fabrication, rouges à lèvres, poudres, lait, huile solaire, ainsi que des archives papier (factures, photographies, publicités).

Boules, 1925; Poudrier, 1926;Publicité, 1933
Boules, 1925; Poudrier, 1926;Publicité, 1933

 

4. Mobiliers d’époque

Ce fonds renferme les pièces de décoration réalisées par Lanvin Décoration entre 1920 et 1925 par AA Rateau. On y trouve des chaises, fauteuils, tables & vitrines d’époque. Ces éléments sont intégrés dans les boutiques actuelles Lanvin, et ont été reproduits pour figurer dans les boutiques à l’étranger.

Capture d’écran 2015-09-28 à 13.18.49
Boutique Femme, 15 Fbg Saint-Honoré

 

Les missions de Chargée du Patrimoine

Le poste existe chez Lanvin depuis la fin des 1980s. Il était d’abord rattaché à la Direction générale avant d’être intégré au service Communication, en 2000.

Laure Harivel est occupe ce poste depuis 2008.

A son arrivée, sa priorité a été de développer la conservation préventive et la valorisation du patrimoine Landin en interne comme en externe.

Son travail se divise en différentes tâches:

  • Classement et inventaire (gestion et màj des inventaires; classements…)
  • Conservation et entretien (restauration des oeuvres; gestion des espaces de conservation…)
  • Enrichissement du fonds (suivi de la numérisation des archives; identification et datation des pièces; suivi des ventes aux enchères pour acquisitions…)
  • Communication et valorisation (présentation en interne aux salariés Landin; visite du bureau de Jeanne Lanvin; collaboration avec la presse; gestion des droits photo; interventions extérieures dans écoles de mode…; participation à des expositions (dernière en date: Jeanne Lanvin au Palais Galliera; YSL au Bowes Museum; MoMu; V&A…; collaboration pour la réalisation d’ouvrages; célébration des 125 ans de Lanvin dans les médias…)

→ Immersion dans le patrimoine des maisons Yves Saint Laurent et Sonia Rykiel: à suivre dans un deuxième article 

 



Citer ce billet
Sophie Kurkdjian (2015, 28 septembre). Part I. Immersion dans les archives de la couture. Cultures et Histoires de Mode. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pnbf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search