Colloque : “Les femmes dans les expositions internationales et universelles (1878-1937) Actrices et objets des savoirs”

Les femmes dans les expositions internationales et universelles (1878-1937) Actrices et objets des savoirs

Colloque réalisé dans le cadre du programme « Plurigenre » de l’Institut des Humanités de Paris (université Paris Diderot), a reçu le soutien des organismes suivants : L’Institut des Humanités de Paris, l’Institut des études avancées de Paris, la Ville de Paris, l’Institut Émilie du Châtelet, l’université Paris Descartes, le MAGE et les laboratoires de recherche LARCA (université Paris Diderot), Cerlis (université Paris Descartes), Présage (Sciences Po).
 23-24 octobre
Institut d’études avancées de Paris, 17 quai d’Anjou, 75004 Paris
Présentation :
   Les femmes ont participé aux expositions internationales dès la première à Londres en 1851, au même titre que leurs collègues exposants ou animateurs de l’exposition masculins. Cependant, les enjeux de cette participation changent de registre lors de l’Exposition de 1878, à Paris, lorsque les Français organisent en même temps le premier Congrès international du droit des femmes. La visibilité des femmes prend une autre dimension lors de la Foire Internationale de Chicago, en 1893, quand les Américaines choisissent de valoriser la participation des femmes à l’économie morale et sociale nationale par la construction d’un bâtiment spécifique – le Palais des femmes. La Foire a également été le lieu de rencontres entre femmes dans le cadre du World’s Congress of Representative Women où elles ont débattu de problèmes sociaux, économiques et politiques. Si les historien-ne-s et historien-ne-s de l’art ont étudié les enjeux autour de cette représentation de la contribution féminine aux richesses matérielles et immatérielles de leurs nations respectives, la place des femmes dans les expositions universelles en général n’a pas fait l’objet d’études systématiques ou comparatives. Il s’agira dans ce colloque de susciter de telles recherches pour les expositions universelles qui ont eu lieu entre 1878 et 1937, avec le souci de croiser les approches disciplinaires et d’inclure des perspectives de chercheur-e-s  travaillant sur des aires géographiques variées. L’objectif du colloque est de réfléchir collectivement à la manière dont les femmes investissent les lieux des expositions (par leurs créations artistiques, leur travail, leurs associations ou leurs réseaux…) afin de cerner les caractéristiques des subjectivités à l’œuvre. Les expositions dont il sera question sont en priorité les foires et expositions internationales, universelles ou spécialisées, qui rassemblent de nombreux pays, mais les expositions coloniales où les puissances impériales du temps sont présentes peuvent aussi être examinées dans ces perspectives. Les bornes chronologiques retenues engagent les communicant-e-s à penser leur contribution dans le contexte plus large de la modernité esthétique, du mouvement féministe national et/ou international et de l’avènement de l’ère de la consommation. Les propositions qui privilégient une approche biographique d’individus ou de collectifs sont les bienvenues comme celles qui proposent une approche diachronique sur plusieurs expositions. De même, sont encouragées les contributions de jeunes chercheur-e-s dans toutes les disciplines des sciences humaines et sociales qui intègrent une dimension historique à leur travail.
Comme les places sont limitées, préinscription gratuite obligatoire auprès des organisatrices: rebecca.rogers@parisdescartes.fr et myriam.boussahba-bravard@univ-paris-diderot.fr Précisez le détail des sessions auxquelles vous serez présent-e.

 

__._,_.___

 

Rencontre : Pratiques culturelles en France et aux États-Unis, jeudi 25 septembre, Paris

Le Département des études, de la prospective et des statistiques organise une rencontre :


PRATIQUES CULTURELLES EN FRANCE ET AUX ÉTATS-UNIS : ANALYSE COMPARÉE DES ÉVOLUTIONS DES ANNÉES 1980 A LA FIN DES 
ANNÉES 2000

Rencontre avec Angèle Christin, Olivier Donnat, Philippe Coulangeon et Frédéric Martel 

jeudi 25 septembre 2014  ///  19h  ///  University of Chicago – centre parisien  ///  
6
, rue Tomas-Mann  ///  75013 PARIS  ///


Français et Américains sont-ils aussi différents dans leur rapport à la culture que ce qui est fréquemment suggéré ?

Quatre éditions de l’enquête sur la participation culturelle aux États-Unis menée par le National Endowment for the Arts (1982,1992, 2002, 2008) à des dates proches de celles de l’enquête Pratiques culturelles des Français permet d’apporter des éléments de réponse à cette interrogation dans la mesure où les pratiques étudiées dans ces deux enquêtes nationales sont en partie identiques : la fréquentation des concerts, des théâtres, des musées et des cinémas, la lecture de livres et la pratique en amateur d’activités artistiques notamment font l’objet d’un questionnement à la fois suffisamment proche d’un pays à l’autre et suffisamment stable dans le temps pour permettre une analyse comparative sur près de trois décennies de leur niveau de diffusion et du profil de leurs publics respectifs.

La rencontre sera l’occasion de présenter les principaux résultats de la comparaison, sur près de trente ans, de la participation culturelle française et américaine et de débattre des évolutions récentes mesurées notamment avec la dernière édition de l’enquête américaine menée en 2012.

La rencontre s’inscrit dans le cadre de la Semaine des cultures étrangères à Paris organisée par le Ficep du 19 au 28 septembre 2014. Tout savoir sur la Semaine des cultures étrangères

Lire l’étude. 

Réservation indispensable : contact.deps@culture.gouv.fr  ou  01 40 15 79 17


Ministère de la Culture et de la Communication
Secrétariat général
Service des politiques culturelles et de l’innovation
Département des études, de la prospective et des statistiques
www.culturecommunication.gouv.fr/Etudes-et-
statistiques

Retrouvez les publications du DEPS surwww.cairn.info
contact.deps@culture.gouv.fr
01 40 15 79 17

Prix de la recherche – Musée de l’histoire de l’immigration

Le Musée de l’histoire de l’immigration a décidé, au printemps dernier, de créer un Prix de la recherche, dont vous trouverez ci-joint le règlement complet, en français et en anglais. Le Prix est décerné tous les ans. Il récompense une année sur deux, un article, et une année sur deux, un ouvrage. Il concerne les publications éditées en France. Il est ouvert à toutes les périodes historiques, et toutes les aires géographiques.
Merci de faire circuler largement l’information dans vos réseaux,
Marianne Amar

Responsable du département Recherche Établissement public du Palais de la Porte Dorée - Musée de l'histoire de l'immigration 293 avenue Daumesnil - 75012 Paris Co-directrice de la revue Diasporas. Circulations, migrations, histoire Tél : 01 53 59 64 23 (ligne directe) - 01 53 59 58 60 (standard) Twitter :@Marianne_Amar marianne.amar@histoire-immigration.fr

 

Publication Du cœur à l’ouvrage. Les artisans d’art en France, Anne Jourdain

Belin, collection “Socio-Histoires”, 2014

Présentation de l’éditeur:

Le monde de l’artisanat d’art est encore aujourd’hui assez mal connu. Renvoyant à des réalités économiques et des profils sociologiques très divers, se revendiquant à la fois de l’art et de l’artisanat, il est l’objet de fantasmes du grand public et de méconnaissance des milieux universitaires.
Face à cette situation, les métiers d’art cherchent à se structurer et à organiser les conditions d’une meilleure lisibilité à la fois de leur identité et de leurs produits, en personnalisant et en valorisant les spécificités de leurs processus de production (savoir-faire techniques complexes, création de pièces uniques ou de petites séries à caractère artistique, etc.), en multipliant les démarches de sensibilisation auprès des instances étatiques et en équipant le marché de multiples dispositifs visant à inciter les consommateurs à adhérer à leur éthique et à acheter en conséquence.
Cet ouvrage, issu de recherches totalement inédites sur les métiers d’art, a pour ambition de rendre compte des multiples investissements collectifs destines à faire des «artisans d’art» un groupe reconnaissable en tant que tel.

“Costume Colloquium IV: Colors in Fashion”, 20-23 novembre 2014, Florence

Costume Colloquium IV

From the 20th to the 23rd of November the city of Florence will add many other fashion colors to its already wonderful palette thanks to the Costume Colloquium IV: Colors in Fashion, the two-year cycle of lectures organized by the Romualdo Del Bianco Foundation, in collaboration with theAssociazione degli Amici della Galleria del Costume di Palazzo Pitti.

For four days the Auditorium al Duomo in Florence will host the fourth edition of Costume Colloquium, one of the top event for fashion researchers in which leading personalities of the field will discuss about costume history, conservation techniques of the clothes and contemporary fashion. After the editions dedicated to the costume historian Janet Arnold (2008), the clothing for dance (2010) and the influence of historical styles in contemporary fashion (2012), this year the Costume Colloquium will be focused on the importance of color in fashion: color as an expression of power, its role in the construction of the identity, its creation through contemporary techniques, but also the classification and coding of colors and so on.

La suite sur: http://thefashioncommentator.com/2014/08/costume-colloquium.html

Carnet de séminaire


Carnets de recherche