Appel à contribution: Les matières premières et l’Art nouveau (17 septembre 2012)

Les matières premières et l’Art nouveau

Appel à contribution, Calenda, publié le jeudi 21 juin 2012

 

Le Réseau Art Nouveau Network, réseau de villes visant à préserver, étudier et promouvoir l’Art nouveau à l’échelle européenne, organise un colloque d’une journée le 26 janvier 2013 sur Les matières premières et l’Art nouveau. Dans le cadre du projet Art nouveau & écologie supporté par le programme Culture 2007-2013 de la Commission européenne, une série de cinq laboratoires historiques et un colloque international sont planifiés et organisés par 14 villes et régions européennes: Ålesund (NO), Aveiro (PT), Bad Nauheim (DE), Barcelona (ES), Bruxelles-Brussel (BE), Glasgow (UK), Helsinki (FI), La Chaux-de-Fonds (CH), La Havane (CU), Ljubljana (SL), Nancy (FR), Regione Lombardia (IT), Rīga (LV) et Terrassa (ES).

Présentation

Les trois premiers laboratoires ainsi que le colloque ont déjà étudié les thèmes suivants:

  • L’herbier Art nouveau, juin 2010 au Museu Nacional de la Ciència i la Tècnica de Catalunya à Terrassa
  • La Perception de l’Art nouveau, décembre 2010 aux Musées Royaux d’Art et d’Histoire à Bruxelles-Bruxelles
  • Le Tourisme et la préservation du patrimoine Art nouveau : une source de financement… une source de problèmes?, juin 2011 à la CX La Pedrera à Barcelone
  • Nature, Créativité et Production au temps de l’Art nouveau, novembre 2011 au Palazzo Lombardia à Milan

Veuillez trouver toutes les informations sur ces conférences sur le site Internet : www.artnouveau-net.eu, section ‘réseau-colloques’

Argumentaire pour le Laboratoire historique 4

Le quatrième laboratoire organisé par le Réseau Art Nouveau Network et la Ville d’Aveiro dans le cadre du projet Art nouveau & écologie

  • Date: samedi 26 janvier 2013
  • Lieu: Aveiro, Portugal
  • Thème : Titre: Les matières premières et l’Art nouveau

Sujet:

L’idéal de beauté et de modernité qui anime l’Art nouveau, associé à des préoccupations sociales, à une recherche de confort et de meilleure hygiène, conduit les architectes de cette époque à recourir à des matériaux et techniques de mise en œuvre très divers. Bois, verre, céramique, pierre, métal et autres matériaux spécifiques sont choisis et associés entre eux pour leurs caractéristiques techniques, mais aussi en fonction de leur apport esthétique : couleur, irisation, transparence, brillance, etc.

Plusieurs de ces matériaux, qu’ils aient été employés en construction ou finition, n’existent plus actuellement ou sont rares, frappés soit d’interdiction d’exploitation commerciale (bois exotiques, ivoire, etc.), soit tout simplement disparus (marbres ou bois spécifiques, etc.). La restauration de ces matériaux délicats et rares de l’Art nouveau contraint les restaurateurs d’aujourd’hui à de lourds dilemmes : comment préserver l’authenticité de cet art sans tomber dans la copie grossière ou le « fac-similé » ?

1. Quelle utilisation était faite des matières premières disponibles à cette époque ?

  • dans :
    • la construction des bâtiments ;
    • le décor et le mobilier ;
    • les objets quotidiens, les bijoux, etc.
  • Comment s’effectuait la mise en œuvre de ces matériaux ?
  • Quelles techniques spécifiques ont été développées ?
  • Quel rôle était laissé à l’artisanat ?
  • Comment ces matériaux ont-ils été utilisés pour leur qualités esthétiques (mosaïque, briques colorées, vitraux, marqueterie, etc.) ?

2. Comment restaurer au mieux ces matériaux devenus rares ou fragiles ?

  • Comment restaurer ou remplacer des matériaux détériorés ou érodés par le temps ?
  • Comment préserver l’authenticité de ces matériaux et la patine que leur a donné le temps ?

Détails pratiques

Vos propositions de communications, en français ou en anglais, devront être rédigées sous forme d’abstrait de 20 lignes maximum par proposition, avec un titre et 5 images au maximum, vos coordonnées complètes (nom, prénom, institution et adresse email), ainsi que quelques éléments biographiques et bibliographiques.

La date butoir pour l’appel à communications est fixée au 17 septembre 2012

Les communications doivent être envoyées au bureau de coordination par email à info@artnouveau-net.eu.

N.B: toutes les conférences peuvent être liées au patrimoine local ou s’ouvrir à une plus grande échelle.

  • Le comité de sélection sélectionnera un conférencier d’honneur qui ajoutera son point de vue européen sur le sujet en mentionnant différents exemples venant de toute l’Europe.
  • Le 3 octobre 2012, le comité de sélection compose des partenaires d’Aveiro, Ljubljana et Bruxelles sélectionneront les 10 lectures qui seront présentées.
  • Les participants recevront une notification de leur participation au Laboratoire au plus tard le 15 octobre 2012.
  • Chaque conférence durera entre 20 et 30 minutes. La durée exacte de chaque conférence sera annoncée pour le 15 octobre, ainsi que les instructions pour la publication des actes, à la fois sur le site Internet et dans une publication imprimée ultérieurement.
  • Le texte complet de la conférence devra être envoyé le 31 décembre 2012 et les présentations Powerpoint pour le 7 janvier 2012.
  • Les conférenciers sélectionnés seront invites avec les partenaires du réseau à participer à la journée de visites Art nouveau organisée par la Ville d’Aveiro le dimanche 27 janvier 2013 (à déterminer).
  • Les conférences seront données en français, anglais ou portugais.
  • Une traduction simultanée (français, anglais et portugais) sera disponible.

Pour toute information supplémentaire sur cet appel, sur le Laboratoire historique 4 et les actions du réseau: info@artnouveau-net.eu ou www.artnouveau-net.eu.

Comité scientifique

  • Françoise Aubry, Conservatrice du Musée Horta – Bruxelles, Belgique
  • Guy Conde-Reis, Ministère de la Région Bruxelles-Capitale, Direction des Monuments et Sites, Belgique

Breda Mihelic, Directrice Urban Planning Institute of Republic of Slovenia, Slovénie

 

Contact

Anne-Sophie Rifaud info@artnouveau-net.eu

Anne-Lise Alleaume info@artnouveau-net.eu

Colloque: Le commerce du luxe – le luxe du commerce, 21-23 novembre 2012, Lyon

Le commerce du luxe – le luxe du commerce

Production, exposition et circulation des objets précieux du Moyen Âge à nos jours

Colloque, Calenda, publié le mardi 26 juin 2012,

 

Comment se produisent, s’exposent, se diffusent et se consomment les produits du luxe ? Le but de ce colloque est de revenir sur la question de la spécialisation progressive d’un commerce voué aux objets précieux qui concourent à l’embellissement de la personne ou du cadre de vie. Le luxe a souvent été cantonné aux productions des beaux-arts ; il s’agira ici de montrer la richesse et la diversité de ce qui était (et reste) compris sous cette appellation et d’observer comment se sont progressivement mis en place des marchés spécialisés. Le colloque développera trois approches spécifiques : la circulation spatiale du luxe (marchands et marchandises), l’économie du luxe (concevoir, produire, vendre), les circulations sociales du luxe (luxe et demi-luxe).

 

Mercredi 21 novembre 2012

I – Marchands et marchandises. la circulation spatiale du luxe

9h30 Accueil

10h Discours introductifs

Présidence de séance : Bruno Blondé, Université d’Anvers

  • 10h30-11h Ingrid Houssaye Michienzi, FRAMESPA-UMR 5136 (Toulouse Le Mirail), De l’Afrique subsaharienne aux marchés européens : les compagnies marchandes florentines et le commerce des plumes d’autruche (fin xive – début xve siècle)
  • 11h-11h30 Wilfried Zeisler, Université Paris IV, De new york à Saint-Pétersbourg, le commerce international du luxe à la belle-époque
  • 11h30-12h Lavinia Maddaluno, Université de Cambridge, Scenarios of trade: eighteenth-century british watches, clocks, telescopes, and the two ‘easts’

12h-12h30 Discussion

12h30-14h30 Déjeuner

Présidence de séance : Marco Belfanti, Université de Brescia

  • 14h30-15h Diego Davide, Université de Naples Suor Orsolo Benincasa, Production, circulation and consumption of gold and silver in the xviiie century in the kingdom of naples
  • 15h-15h30 Anne Montenach, Aix-Marseille Université, Vendre le luxe en province : circuits officiels et réseaux parallèles dans le Dauphiné du XVIIIe siècle
  • 15h30-15h45 Pause
  • 15h45-16h15 Federica Veratelli, Université Paris-Est Créteil Val de Marne, Les marchés du luxe et leurs réseaux à la Renaissance. Le cas des hommes d’affaires italiens dans les Flandres (1477-1530)
  • 16h15-16h45 Nadia Matringe, European University Institute, Le commerce du luxe à Lyon au milieu du XVIe siècle : un monopole italien ?

16h45-18h Discussion

jeudi 22 novembre 2012

II – L’économie du luxe : concevoir, produire, vendre

8h30 Accueil

Présidence de séance : Jean-Claude Daumas, Université de Franche-Comté

  • 9h-9h30 Eugénie Briot, Université Paris-Est Marne-la-Vallée, La parfumerie parisienne du XIXe siècle : fabrique d’une industrie de luxe
  • 9h30-10h Florence Charpigny, Université Lyon 2, Luxe en images, images du luxe : les soieries f. Ducharne dans l’officiel de la couture et de la mode (1921-1972)
  • 10h-10h30 Ekaterina Bulgakova, Université d’État de Moscou Lomonossov, Le commerce de luxe français a Moscou et Saint-Pétersbourg du XIXe siècle : topographie, exposition, perception
  • 10h30-10h45 Pause
  • 10h45-11h15 Stéphane Lembré, Université d’Artois-IUFM Nord-Pas de Calais, Former les ouvriers du luxe. La société d’encouragement à l’art et à l’industrie au service du savoir-faire (1889-1973)
  • 11h15-11h45 Anne Perrin-Khelissa, Université catholique de l’Ouest (Angers), De l’agrément au goût. Justifier les manufactures d’État sous la Révolution (Sèvres, Gobelins, savonnerie)

11h45-12h30 Discussion

12h30-14h30 Déjeuner

Présidence de séance : Stéphane Castelluccio, CNRS, Centre André Chastel (Paris)

  • 14h30-15h Sophie Raux, Université Lille 3, François Verbeelen : un entrepreneur exceptionnel de loteries d’oeuvres d’art et d’objets de luxe dans les Flandres à fin du XVIe siècle et au début du XVIIe siècle
  • 15h-15h30 Barbara Furlotti, The Warburg Institute (Londres), Mapping the market for Antiquities in early modern Italy: networks and practices
  • 15h30-16h Maud Villeret, Université de Nantes, Les confiseurs au XVIIIe siècle : les stratégies de vente d’un luxe sucré
  • 16h-16h15 Pause
  • 16h15-16h45 Anne Wegener-Sleeswijk, Université Paris I, Corruption, vice et vin. La lutte pour un marché de luxe traditionnel aux provinces-unies (XVIIIe siècle)
  • 16h45-17h15 Philippe Meyzie, Université Bordeaux 3, Produits des terroirs et marché du luxe alimentaire XVIIIe-début XIXe siècle

17h15-18h30 Discussion

Vendredi 23 novembre 2012

III – Luxe et demi-luxe. les circulations sociales du luxe

8h30 Accueil

Présidence de séance : France Nerlich, Université de Tours

  • 9h-9h30 Manuel Charpy, CNRS-IRHIS (Lille 3), La rareté partagée. Commerces et consommations des Antiquités et des curiosités au XIXe siècle (Paris, Londres et New York)
  • 9h30-10h Sabine Pasdelou, Université Paris-Ouest Nanterre la Défense, Le japonisme popularisé des manufactures de céramique : la diffusion du demi-luxe en France entre 1880 et 1950
  • 10h-10h30 Marcia Pointon, Université de Manchester, The diamond engagement ring and the relativity of luxury
  • 10h30-10h45 Pause
  • 10h45-11h15 Audrey Gléonec, Université Paris-Ouest Nanterre la Défense, La démocratisation du meuble de style au XIXe siècle
  • 11h15-11h45 Camille Mestdagh, Université Paris IV, Curiosités et luxe dans l’ameublement du XIXe siècle : le commerce et l’œuvre des Beurdeley

11h45-12h30 Discussion

12h30-14h30 Déjeuner

Présidence de séance : Nadège Sougy, Université de Neuchâtel

  • 14h30-15h Katie Scott, The Courtauld Institute of Art (Londres), Hannah Williams, St John’s College (Oxford), Everyday lives and luxury objects: François Boucher’s shells and Charles-Antoine Coypel’s watch
  • 15h-15h30 Jon Stobart, Université de Northampton, The luxury of learning: books, knowledge and display in the English country house, c.1730-1800
  • 15h30-15h45 Pause
  • 15h45-16h15 Amanda Phillips, Institute of Iranian Studies, University of St Andrews, Scotland, The sincerest form of flattery: Ottoman furnishing velvets and their imitators, 1600-1800
  • 16h15-16h45 George Lazar, Institut d’Histoire N. Iorga (Bucarest), les marchands de luxe, le luxe des marchands dans l’europe orientale (XVIIe-XVIIIe siècles)

16h45-18h Discussion

 

Contacts:

Natacha Coquery: natacha.coquery@wanadoo.fr

LARHRA – UMR CNRS 5190   ISH, 14 avenue Berthelot, 69363 Lyon Cedex 07

Bonnet Alain : alainjeanclaudebonnet@gmail.com

COMME des GARÇONS White Drama

COMME des GARÇONS White Drama
Du 13 avril au 7 octobre 2012 – 34 quai d’Austerlitz – 75013 Paris

© Comme des Garçons / Jean-François José

Installation du défilé Comme des Garçons, Printemps-Eté 2012 conçu par Rei Kawakubo. On peut y voir les vêtements au plus près, comme si l’on assistait à un défilé. Présentation de modèles quasi monochromes (« White », couleur qui illustre les étapes de la vie : naissance, mariage…)

 

Lien: http://www.paris.fr

Cristóbal Balenciaga, collectionneur de modes

Cristóbal Balenciaga, collectionneur de modes
Du 13 avril au 7 octobre 2012 – 34 quai d’Austerlitz – 75013 Paris

Gauche : © Stéphane Piera / Galliera / Roger-Viollet. Droite : © Delphine Jaulhac / Galliera.

Gauche : © Stéphane Piera / Galliera / Roger-Viollet. Droite : © Delphine Jaulhac / Galliera.

En hommage au maître de la couture (1895-1972) et à l’occasion du 40e anniversaire de sa
disparition, Galliera dévoile, avec le soutien de la Maison Balenciaga, une collection de
modes assemblée par le couturier et généreusement donnée par sa famille au musée.
Plus de soixante-dix costumes et éléments de vêtements, une quarantaine de robes et de
manteaux haute couture créés entre 1937 et 1968, des accessoires (étoles en cachemire,
mantilles en dentelle), échantillons de broderie et de passementerie, photos, croquis, ainsi que des ouvrages sur l’art et le costume.

Éléonore Testa

Lien: http://www.paris.fr