Archives par mot-clé : IHTP

Prochain #SemMode : Mode& Bijoux – 17 novembre 2017

Le prochain #Semmode a lieu le 17 novembre 2017 à 14h30 autour des bijoux, avec:

Anne Dressen, Commissaire de l’exposition Medusa, Musée d’Art moderne de la Ville de Paris.
Elizabeth Fischer, Professeure à la Haute Ecole d’Art et de Design (HEAD) de Genève.
César Imbert, Archiviste chez Cartier.
Evelyne Possémé, Conservateur du Patrimoine, Musée des Arts Décoratifs de Paris.
Julie Rohou, Conservateur du Patrimoine, Musée National de la Renaissance

Inscription obligatoire ici. Merci!

Prochain #SemMode, « Mode & Musique », 16 décembre, 14h30

mode-musique-posterProchain #SemMode « #Mode & #Musique« , le 16 décembre, 14h30 avec Lucas Delattre « Mode et Jazz »; Nigel Lezama “Tout ce qui brille…La rencontre du luxe et du hip hop”; Clément Malherbe « Mode, et musique dans les archives de l’INA », et Brice Partouche.

En raison du nombre limité de places (40), inscription obligatoire ici: https://goo.gl/forms/7X4GYhwGElNkYZXH3
Merci!

Magnifique affiche signée Jeff Gaudinet, So Alaska

CFP: Colloque international « Nouveaux regards sur la haute couture parisienne, de 1850 à nos jours », IFM, IHTP et INHA, 24 et 25 mars 2017

Appel à contributions

Colloque international, 24 et 25 mars 2017

Nouveaux regards sur la haute couture parisienne, de 1850 à nos jours

Institut National d’Histoire de l’Art, Institut Français de la Mode, Institut d’Histoire du Temps Présent.

Avec le concours de la Fédération de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode.

Date limite pour les propositions : 10 septembre 2016

Communication des réponses : 15 octobre 2016

A l’occasion de l’installation des collections Jacques Doucet dans la prestigieuse salle Labrouste de la rue de Richelieu, ce colloque international entend rendre un hommage au couturier en proposant un nouveau regard sur les composantes de l’histoire de la haute couture parisienne : ses protagonistes, ses processus créatifs, ses matériaux, ses canaux de diffusion, ses clientes, ainsi que son statut qui a largement évolué depuis son apparition à fin du XIXe siècle, sous l’égide de Charles Frederick Worth. Séculaire, cette histoire a été bien souvent appréhendée du seul point de vue des créateurs, dont le nom et la griffe, investis d’un pouvoir « magique », pour reprendre la célèbre expression de Pierre Bourdieu, ont été convoqués pour comprendre le succès de la couture parisienne.

Ce colloque souhaite réévaluer l’histoire de la haute couture en prenant en considération les contradictions inhérentes à sa construction et à son système : les tensions entre la couture, l’art, et le commerce; sa relation avec le prêt-à-porter et la production en série; ainsi que les questionnements actuels touchant d’une part à l’industrialisation extrême de la mode avec la “fast fashion”, d’autre part à l’impact des outils numériques sur la couture.

Afin de contribuer à une nouvelle histoire de la haute couture parisienne, le comité scientifique privilégiera à l’approche monographique l’étude des enjeux économiques, sociaux et culturels de la mode, ainsi que la valorisation d’archives inédites.

Les communications devront s’inscrire dans les axes suivants :

  • Les circuits économiques de la haute couture : produire, présenter, vendre et diffuser la mode parisienne.
  • La cartographie des maisons de couture : distribution et répartition des espaces de la couture.
  • Les rapports entre les couturiers et leurs clientèles.
  • La haute couture entre art et commerce.
  • La communication au service de la création : les nouvelles formes de diffusion et de promotion de la couture et de ses accessoires.

Les propositions d’intervention de 200 mots sont à envoyer avant le 10 septembre 2016 à l’adresse suivante : ColloqueHauteCouture@inha.fr

Les interventions se feront soit en français, soit en anglais, sans traduction.

Comité scientifique

Ce colloque est organisé par l’Institut National de l’Histoire de l’Art (INHA), l’Institut Français de la Mode (IFM) et le séminaire “Histoire de la mode” de l’Institut d’Histoire du Temps Présent (IHTP-CNRS).

Maude Bass-Krueger, Docteur en arts décoratifs, histoire du design et culture matérielle, Chercheur associée, IHTP-CNRS.

Dominique Jacomet, Docteur en sciences de gestion, Directeur général, IFM.

Sophie Kurkdjian, Docteur en histoire, Chercheur associée, IHTP-CNRS.

Pascal Morand, Docteur d’Etat en sciences économiques, Président exécutif, Fédération de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode.

Philippe Thiébaut, Conservateur général du patrimoine, Conseiller scientifique, INHA.

David Zajtmann, Docteur en sciences de gestion, Professeur, IFM.

Call for papers

International conference, March 24-25, 2017

New Perspectives on Parisian Haute Couture, from 1850 until today

Institut National d’Histoire de l’Art, Institut Français de la Mode, Institut d’Histoire du Temps Présent.

With the collaboration of the Fédération de la couture du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode.

Abstract proposals due on: September 10, 2016

Committee reply: October 15, 2016

On the occasion of the installation of the Jacques Doucet collection in the prestigious Labrouse room on the rue de Richelieu, this international conference intends to pay tribute to the figure of the couturier by offering a renewed examination of the history of Parisian Haute Couture and its actors, creative processes, materials, channels of diffusion, clients, and status, which has greatly evolved since its birth at the end of the 19th century under Charles Frederick Worth. The history of Haute Couture has most commonly been studied from the point of view of its creators, whose signature and whose label, invested with a certain “magical” power, to quote Paul Bourdieu, have often been used to understand the mechanisms and success of the designers and their creations.

This conference seeks to reassess the history of Haute Couture by taking into consideration its inherent contradictions: the tensions between couture as both commerce and art; couture’s relationship with ready-to-wear and mass produced clothing; and contemporary questions relating to industrialization, “fast fashion,” and the impact of the digital on the artisanal.

In the interest of moving the discussion towards new topics, the committee is less interested in monographic studies than in papers that explore the social, economic, and cultural history of Haute Couture, as well as papers that emphasize original archives.

The papers should address one of the following areas:

  • Haute Couture’s economic circuits: production, display, sale, and diffusion
  • Mapping the maison de couture: the spaces and places of fashion
  • The relationship between the couturier and the clients
  • Haute Couture: between art and commerce
  • Communication and creativity: couture’s new forms of diffusion and promotion

Please send a 200 word abstract before September 10, 2016 to the following address: ColloqueHauteCouture@inha.fr

The papers can be delivered in either French or English. Simultaneous translation will not be provided.

Scientific committee: 

This conference is organized by the Institut National de l’Histoire de l’Art (INHA), the Institut Français de la Mode (IFM) and the Seminar on Dress History (“Histoire de la mode”) at the Institut d’Histoire du Temps Présent (IHTP-CNRS).

Maude Bass-Krueger, Doctor in Decorative Arts, Design History, and Material Culture; Associated Researcher, IHTP-CNRS.

Dominique Jacomet, Doctor in Management Sciences; Director, IFM.

Sophie Kurkdjian, Doctor in History; Associated Researcher, IHTP-CNRS.

Pascal Morand, Doctor of the State in Economic Sciences; Executive President, Fédération de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode.

Philippe Thiébaut, Senior Heritage Curator, Scientific Advisor, INHA.

David Zajtmann, Doctor in Management Sciences; Professor, IFM.